Urbex Fantasy
L'histoire commence le jour où Phi-Vân me contacte pour réaliser un projet autour d'une de ses robes. Et quelle robe ! C'est une magnifique rode de mariée toute en volume avec une longue traîne. Il me faut maintenant trouver un lieu à la hauteur. Je ne fais pratiquement pas d'urbex. Mais je venais de découvrir un incroyable manoir abandonné pas très loin de Paris qui ferait un écrin parfait pour porter notre projet.
Nous voilà donc parti pour une belle aventure. L'endroit est plutôt facile d'accès. Heureusement parce que je me déplace toujours avec beaucoup de matériel photo.
Nous faisons d'abord le tour du propriétaire pour définir les meilleurs spots. Nous sommes subjugués par l'entrée de la maison où nous réalisons la première mise en scène. Ici Phi-Vân joue une sorte d'impératrice. La composition en contre plongée intensifie la prestance du personnage.
Nous sommes en pleine exploration urbex mais nous sommes attirés un arbre dans le parc. Il est plein de petite fleurs blanches et donne un aspect très féerique au jardin. Phi-Vân revêt ses aile d'ange, j en noie la scène de fumigène et la postproduction nous transporte dans un monde onirique comme je les aime.
Nous voici maintenant dans la maison. Tout est délabré à l’intérieur. Nous tombons sur la seule pièce blanche. Je la trouve parfaite pour faire écho à la robe. Après avoir bataillé avec la mise en lumière nous essayons plusieurs poses avec plusieurs intentions. Au final je garde celle-ci , très douce, où la robe semble se transformer en nuage comme si la modèle était le fantôme de ces lieux.
Back to Top